Centre National de la Propriété Forestière : http://www.cnpf.fr/

Le CNPF est un établissement public de l’Etat à caractère administratif au service des propriétaires forestiers  : quelques 3,5 millions de propriétaires forestiers, 11 millions d’hectares et environ 20 % du territoire.

Les missions du CNPF

Le CNPF a une mission générale de développement, d’orientation de la gestion et d’amélioration de la production des forêts privées (art. L. 321-1 du code forestier). Dans ce cadre, le code forestier lui a confié trois missions particulières :

  • Orienter la gestion
    En élaborant les schémas régionaux de gestion sylvicole, ainsi que les codes des bonnes pratiques sylvicoles des forêts privées et en agréant les plans simples de gestion, obligatoires ou volontaires, établis par les propriétaires pour leurs forêts, à partir de 10 ha, ainsi que les règlements types de gestion, établis par les coopératives et experts forestiers pour leurs adhérents ou clients.
  • Conseiller et former
    En vulgarisant les méthodes de sylviculture, qu’il s’efforce de perfectionner et d’adapter par des études et expérimentations, et en exerçant une action plus générale de conseil et de formation technique auprès des propriétaires forestiers.
  • Regrouper
    En développant toutes formes de regroupement des propriétaires, notamment la coopération, pour la gestion des forêts, la vente des produits, la réalisation de travaux forestiers ou l’amélioration des structures foncières. Ces regroupements sont fréquemment issus de travaux d’animation territoriale, au plus près du terrain.
    Ces missions s’effectuent dans le cadre plus général de la surveillance de la santé des forêts, de la protection de l’environnement, du développement durable, de l’aménagement du territoire ou encore de la prévention des risques.

L’organisation du CNPF

Le CNPF se compose de 13 services gestionnaires. Son organisation est la suivante :

  • Un niveau national nécessaire pour une meilleure mutualisation des moyens et de la gestion des personnels.
  • Un niveau régional ou interrégional, les 11 CRPF, au plus près du terrain. Les conseils des centres régionaux sont directement chargés par la loi de l’orientation régionale de la gestion des forêts privées et de l’agrément des documents de gestion correspondants. La représentation professionnelle se fait à ce niveau régional, le niveau national (conseil d’administration de l’établissement) étant composé de représentants des régions.
  • En outre, l’établissement dispose d’un service spécialisé de R&D et de valorisation des résultats, l’Institut pour le Développement Forestier.