Amis des parcs et jardins du Languedoc-Roussillon : http://www.jardinslanguedoc.com/

L’Association des parcs et jardins du Languedoc-Roussillon – Praedium Rusticum a été créée en 1995 à la demande de l’Etat – Directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et de l’environnement (DIREN) – et des collectivités territoriales.

Sa vocation principale est la protection, l’amélioration, l’animation, la mise en valeur et l’aide à la gestion du patrimoine des parcs et jardins de la Région Languedoc-Roussillon.

Ouverte aux amateurs, aux propriétaires ou responsables de jardins privés comme publics, aux associations ou autres groupes, s’intéressant à l’art des jardins, à la botanique, à l’écologie, à la biodiversité, au paysage…, l’association compte près de 300 adhérents.

L’association est affiliée au Comité des parcs et jardins de France (CPJF).

Association A.R.B.R.E.S. : http://www.arbres.org

L’Association A.R.B.R.E.S. ( Arbres Remarquables: Bilan, Recherche, Études et Sauvegarde) a pour objectifs d’être un lieu de rassemblement de tous ceux que les Arbres Remarquables intéressent, de stimuler les recherches sur ces témoins du passé, d’aider ceux qui tentent des inventaires régionaux et de créer autour des Arbres Remarquables un label efficace pour les protéger.

Association des parcs et jardins de Bretagne APJB : http://www.apjb.org/fr/accueil.html

L’APJB a été créée en septembre 1988 à la suite de l’ouragan de septembre 1987 dans le souci de réparer les dégâts consécutifs à cette tempête était initialement prédominant. La prise de conscience que l’immense patrimoine de parcs et jardins breton avait été occulté a suscité une mobilisation aujourd’hui non démentie.
Après l’urgence la réaction de l’ensemble des partenaires fut salutaire : L’APJB se consacre depuis lors, à la protection, la restauration, l’amélioration, la sauvegarde et la mise en valeur des parcs et jardins remarquables de Bretagne, tant au niveau de leur patrimoine végétal que de la cohérence des éléments constitutifs architecturaux ou décoratifs.