Association Cyrno-Méditerranéenne d’Orchidologie

L’A.C.M.O. (Association Cyrno-Méditerranéenne d’Orchidologie) se propose d’étudier les Orchidées sauvages de Corse dans un premier temps, puis du bassin méditerranéen par la suite. Le but est la préservation de toutes les espèces présentes sur l’île et la transmission de ce principe au grand public.

Société française d’Orchidophilie Normandie (SFONORM)

La SFONORM a pour but de développer la connaissance et la protection des orchidées indigènes en Normandie et l’étude, la culture et la protection des orchidées exotiques.

En 1895, les orchidéistes français forment un comité des Orchidées et se réunissent deux fois par mois au siège de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF). Lors de ces réunions, ils délivrent les primes et certificats de mérite aux espèces botaniques et hybrides les plus méritants. Les réunions de ce comité prirent fin avec la seconde guerre mondiale, en 1940.

Après la guerre, les amateurs d’Orchidées décident de se réunir à nouveau pour discuter de leur passion pour la 1èrefois en 1947. Ce n’est cependant qu’en décembre 1969 qu’ils tiennent leur première réunion officielle. Dès lors le bureau fut élu. La Société Française d’Orchidophilie (SFO) est ainsi fondée le 30 octobre 1969 par une vingtaine de personnes, selon la loi 1901.